Bonjour.

Je suis Valérie Bordas

Je suis maman de quatre grands enfants, Gwendoline, Tatiana, Nolwenn, Stanislas et grand-mère de trois petits-enfants, Keîko, Louan et Damon.

Je partage ma vie avec Bruno et nous habitons à Oudon en Loire-Atlantique.

Cela ne fait que 5 ans (2012) que je m’intéresse au travail de la Laine, un peu par hasard je dois dire, car c’est lors d’une conversation avec un ami (Paul ancien éleveur) que j’ai appris que de nombreux éleveurs de Moutons ne vendaient pas leur Laine après la tonte, mais s’en débarrassaient, faute d’acheteur !

Je tricotais déjà cette matière mais sans trop me poser de questions quant à sa provenance ni à son mode de transformation. Curieuse d’en savoir un peu plus je me suis mise en relation avec une association de Fileuses et Feutreuses de la région de Cahors (Lot) mon ancienne résidence.

J’y ai d’abord appris à trier la Laine, à la laver et à la Carder pour pouvoir ainsi l’utiliser en Filage et Feutrage. J’ai rapidement voulu avoir mes propres toisons pour pouvoir faire moi-même mes propres tests et essais. La race de Mouton que l’on trouve couramment dans le Lot se nomme « La Caussenarde », c’est une race rustique et avec un peu de recul je dois dire que ce n’est pas la plus facile à travailler ! Par contre cette Laine est exigeante à bien des points de vue et pour apprendre c’est un départ vraiment formateur.

Arrivée à Oudon (Dec. 2015) je me suis mise en quête de trouver des toisons locales et d’effectuer toute la transformation moi-même, car ce qui était un passe-temps vraiment agréable, devenait de plus en plus une véritable passion !

Mes premières toisons me furent données par des personnes disposant des 2 ou 3 moutons, leur servant essentiellement d’agrément ou de « tondeuse écologique » ou tout simplement parce qu’ils aiment cet animal qui peut devenir très attachant.

Voila donc le début de cette Passion et depuis je dois avouer qu’il ne se passe pas une journée sans que je sois en contact d’une façon ou d’une autre avec de la Laine, même lors de mes déplacement dans ma Famille, j’emporte toujours avec moi de quoi « fabriquer » quelque chose avec de la Laine !

Il y a toutefois maintenant une grosse différence, je sais d’oû vient la Laine car je connais les éleveurs et les tondeurs et je connais donc les conditions d’élevage de ces animaux, de plus comme je la prépare moi-même du tri après la tonte jusqu’ à la coloration, je dois dire que ma relation avec cette matière n’a fait que se renforcer.

J’arrête ici pour vous laisser découvrir ce site, si ce n’est pas déjà fait.

À bientôt

Valérie Bordas

Photo pour l'abonnement

Bulletin d'informations

"Laines Infos"

Bonjour,

En vous inscrivant gratuitement à Laines Infos vous recevez un Mail lorsqu'un nouvel article à lire est paru, lors de la création d'un nouveau produit ou d'un évènement à venir.
C'est simple et pratique pour rester informé(e) de ce qui se passe sur le site.

Votre inscription à été enregistrée

Pin It on Pinterest

Share This